Nintendo était bien présent durant cet E3 2015. A l’inverse des autres années où l’éditeur nippon se chargeait simplement d’uploader une vidéo sur youtube pour présenter quelques jeux, cette édition a bel et bien vu Nintendo prendre part aux conférences. Un exercice pourtant compliqué.

Autant vous le dire directement, cette conférence était sans doute la pire à voir. Drôle sur le moment, mais très, très gênante au final. Nintendo s’est loupé d’entrée, jouant la carte de l’humour un peu niais et sans véritablement offrir aux joueurs un aperçu solide de ce qui va les attendre. Et que dire de la Wii U, passablement mise à l’écart, à deux ou trois exceptions faites.

Star Fox

Nintendo a d’entrée lâché les chiens en présentant le nouveau Star Fox. Les cris se sont rapidement éteints lorsque les premiers visuels ont été montrés. Vide, plat, d’une esthétique pitoyable et peu digne de la Wii U qui, si l’on en croit Nintendo lui-même, a de quoi faire tourner le prochain Zelda. On croirait voir un jeu PS2. Ceci dit, le gamepad semble être utile, pour une fois, mais il faudra sans doute retravailler le jeu globalement pour qu’il ne finisse pas ridiculisé par les joueurs.

https://youtu.be/H8OYF_uizL0

The Legend of Zelda Triforce Heroes

Je vous passe le fait que Nintendo et Activision s’associent pour dominer le marché des figurines (certains Amiibos seront compatibles dans Skylanders) pour directement attaquer un nouveau jeu 3DS, ou plutôt un nouveau Zelda. Au final, ce jeu représente de manière assez fidèle ce que Nintendo a fait durant cette conférence: prendre des licences connues et ne jamais, ô grand jamais, prendre de risque ou innover. The Legend of Zelda Triforce Heroes permettra à trois joueurs d’évoluer ensemble et de résoudre des énigmes.

Hyrule Warriors Legends

Vous aviez aimé Hyrule Warriors sur Wii U? Vous adorerez son portage sur 3DS.

Metroid Prime: Federation Force

“Qui a envie de jouer la Fédération ?” MonsieurPlouf.

Fire Emblem Fates

On continue avec les jeux 3DS et Fire Emblem Fates qui s’offre un joli trailer et quelques aperçus de gameplay. Peut-être l’un des deux jeux les plus solides de cette conférence.

Xenoblade Chronicles

Sensiblement le meilleur moment de cette conférence de Nintendo. Même si Xenoblade Chronicles avait déjà été annoncé, revoir ce qui s’annonce comme un excellent JRPG sur Wii U (et, vous noterez, le deuxième jeu Wii U seulement de cet E3) est une bonne chose. La preuve est une nouvelle fois faite que la Wii U peut faire tourner un gros jeu.

J’aimerais pouvoir m’arrêter sur cette bonne note, mais Nintendo avait décidé de balancer toute une gamme de jeu estampillée Mario. On aura donc droit à Mario Tennis: Ultra Smash (sur Wii U), Mario et Luigi: Paper Jam et enfin au très attendu Super Mario Maker, l’éditeur de niveaux Mario. Trois jeux dont l’intérêt pourrait très facilement être perdu…

Nintendo a donc joué la carte de la sécurité en proposant plusieurs trailers de licences connues sans jamais tenter la nouveauté. On regrettera évidemment l’absence de Zelda Wii U qui aurait, à lui tout seul, sauvé l’éditeur japonais du naufrage. Entre petits sketchs animés à la poupée, trailers plus que douteux et interviews extrêmement pénibles, Nintendo n’a pas gagné l’E3 cette année. Pire, il risque de finir bon dernier. Dommage.