Vous le saviez, vous, que Microïds était la plus vieille société française de jeux vidéo ? Eh bien maintenant vous le savez. Bien avant Ubisoft, Infogrames et autre Cryo (non, en fait, oublions Cryo…), Microïds était déjà entré dans la danse il y a 30 ans. Ces dernières années, ils étaient plutôt actifs dans les domaines mal aimés du casual gaming et autres jeux mobile et tablettes, mais ils ont maintenant décidé d’effectuer une réorientation pour faire des jeux sur les inséparables PS4, Xbox One et PC (Mac aussi, parait-il…). C’est donc avec un line-up assez hétéroclite, bien que très dominé par le jeu d’aventure, qu’ils sont venus à la Gamescom nous montrer de quel bois ils se chauffent. Petit tour de leur futur catalogue, sans pouvoir poser les mains sur la manette, disons-le tout de suite.

The ABC Murders

The ABC Murders est un jeu d’aventure/enquête basé sur un roman écrit par Agatha Christie. On y incarne bien entendu son célèbre détective Hercule Poirot dans un univers Londonien du début du siècle « cell shadé » plutôt joli dans ce que l’on a pu voir.

ABC

Détective oblige, le principe même du jeu tournera beaucoup autour de puzzles à reconstituer afin de trouver le tueur recherché. Il faudra entre autre observer avec attention nos interlocuteurs lorsqu’ils nous parleront pour déceler des mimiques faciales trahissant un tissu de mensonge ou encore observer des objets en 3D pour y trouver des indices. Une fois tous les indices en notre possession et tous les puzzles résolus, il faudra finalement reconstituer pas à pas la scène du crime. On prendra quand même quelques petites précautions concernant l’aspect technique, puisque les vidéos de gameplay préenregistré montraient malgré tout de sévères saccades par moment. Espérons que le jeu fera honneur au roman de Madame Christie.


Yesterday Origins

Sous ce nom étrange se cache le dernier jeu des madrilènes de Pendulo, le studio déjà responsable de la très bonne trilogie de jeux d’aventure Runaway. Autant dire qu’ils n’en sont pas à leur coup d’essai niveau jeux d’aventure.

On y incarnera John Yesterday et Pauline Petit qui auront la particularité d’être immortels, mais pas de n’importe quelle manière. Les deux peuvent bel et bien mourir, mais juste après leur mort, ils ressuscitent toujours au même âge, à savoir 20 ans, en ayant perdu absolument tous leurs souvenirs. C’est pourquoi ils doivent se laisser des messages posthumes à eux-mêmes afin de ne jamais oublier qui ils sont.

YesterRiggins

Le jeu se jouera alternativement à notre époque et à l’époque un peu plus glauque de l’inquisition en Espagne. On nous a promis un ton sombre et un jeu pour adulte. J’avoue que la présentation en vidéo commentée ne m’a pas permis de vraiment comprendre comment tout cela prendra forme, comment les deux époques parviendront à cohabiter et comment les développeurs ont intégré cette idée d’immortalité. Peut-être était-ce l’anglais des deux présentateurs qui flanchait quelque peu après avoir effectué la présentation pour la 7e fois de la journée, ou peut-être était-ce mon attention qui fluctuait après deux soirs de suite à boire des Kölsch. Mais Pendulo n’étant pas à leur coup d’essai, gageons qu’ils savent ce qu’ils fabriquent.


Motoracer 4

motoracer4 logo

Eh bien c’est un jeu de moto, on pilote des motos sur des circuits, elles font vroum…vroum vroum… Plus sérieusement, il parait que c’est une série qui a démarré en 1997 et qui était selon les dires des responsables, plutôt populaire au départ et axée arcade. C’est pourquoi les développeurs souhaitent s’inspirer du fun des premiers Moto Racers dans ce Moto Racer 4 afin de proposer une expérience similaire mais remise au goût du jour. Le jeu n’étant en développement que depuis trois mois sur l’Unreal Engine 4, on n’en a pas vu grand-chose. Mais on sait qu’il est prévu pour 2016 sur Xbox One et PS4. Oh, et je vous ai dit que les motos faisaient vroum ?


Le Donjon de Naheulbeuk

Après avoir rencontré un franc succès dans la zone francophone, l’heure est maintenant venue pour Naheulbeuk d’aller tenter de conquérir le monde (on se réjouit d’ailleurs déjà d’entendre les Américains prononcer son nom). Cela se fera principalement par l’intermédiaire d’une série animée et donc d’un jeu vidéo.

Le jeu sera un RPG tactique en vue isométrique avec un design visuel calqué sur celui de la future série animée. Il sera possible de recruter différents alliés au fil de l’aventure, ainsi que de combiner leurs différentes capacités pour gagner les combats…comme dans un RPG tactique.

DONJON - LOGO_DONJON_3D_FR light

On nous a promis une histoire originale qui ne sera donc pas celle de la série audio. Le pitch sera que tous les personnages seront morts sans comprendre pourquoi et devront ainsi recommencer au niveau 1, tout au début du donjon.

Naheulbeuk étant une série qui se moque gentiment des codes du RPG et de l’heroic fantasy en général, il sera intéressant de voir comment elle gérera son passage par la case jeu vidéo. Pour ma part, mis à part l’étrange impression que donne le fait d’entendre Naheulbeuk parler anglais, j’ai trouvé que l’aspect visuel du jeu (et donc de la série) manquait cruellement de personnalité. Pour ce qui est des mécaniques, il faudra attendre de mettre la main dessus pour avoir un quelconque avis. Espérons juste que Naheulbeuk réussisse sa transition vers le monde vidéoludique.


Syberia 3

Voilà le gros jeu du line-up de Microïds : Syberia 3, le troisième épisode d’une série de jeux d’aventure Point and click très populaire à l’époque et dont le dernier opus date de 2004. Microïds a donc décidé de ressortir Syberia des cartons pour faire revivre cette série. Les deux premiers épisodes ayant été particulièrement appréciés pour la qualité de leur scénario, on sera donc ravis d’apprendre que c’est à nouveau le même scénariste qui s’occupera de donner une suite aux aventures de Kate Walker. Celles-ci démarreront par une Kate à l’agonie sur une embarcation de fortune à la dérive, avant d’être secourue par des membres du peuple Youkol.

Camp_youkol_exterieur

Au vu de la qualité de la réalisation, on sent que le jeu dispose d’un budget de développement conséquent. Les images que l’on nous a montrées étaient vraiment plaisantes à regarder et la 3D n’affectait en rien la patte visuelle si particulière de la série.

J’aimerais beaucoup vous parler du gameplay et des sensations que celui-ci procure, mais étant donné qu’on ne nous a rien montré, ou presque, je me garderai de faire un quelconque commentaire. Sachez encore que le compositeur des deux premiers opus fera également son retour et que les musiques semblent de très bonne facture. Notons pour terminer que le jeu est prévu pour l’automne 2016 sur PC, Xbox One et PS4, de sorte que le gameplay sera adapté à la manette.

Vroum…

Mathieu Lanz