Je ne suis pas familier avec la licence Warhammer. Mais je connais plus ou moins quelques titres, rapidement aperçus par-ci, par-là. Notamment le tristement célèbre MMO Warhammer Online: Age of Reckoning, qui appartient désormais au passé. Je sais aussi qu’il y a des orcs, des elfes, des marines, des flingues, et en fait un peu tout ce que l’imagination d’un scénariste barbu peut s’autoriser. 

De quoi on parle ? Mais enfin, de Warhammer 40’000: Inquisitor Martyr ! On va le réduire à W40kIM, parce que sinon ça va vite me gonfler. Développé et édité par NeocoreGames, W40kIM est un hack’n’slash/Action-RPG. L’histoire prend place au 41ème millénaire, rien que ça. L’humanité est en danger, des hordes de monstres l’attaquent sans relâche. Occupée à se défendre, l’humanité n’a pas d’autre choix que de concentrer toutes ses forces contre ces monstres. Mais voilà, certains pensent qu’il serait judicieux de s’associer à des dieux pas vraiment portés sur le macramé. Heureusement, l’Inquisiteur est là pour veiller au grain et remettre tout le monde sur le bon chemin.W40K_Inquisitor_Martyr_PreAlpphaScreenshot (4)

Ce qu’on nous a montré de W40kIM n’était encore qu’un build pré-alpha, mais je dois vous avouer que la direction artistique n’a pas vraiment fait le choix de mettre des couleurs. On se tape donc des environnements plutôt grisâtres, des ennemis verdâtres, et un personnage qu’on peine à distinguer. Mais ne tapons pas là où ça fait mal, il y a d’autres problèmes. Premièrement, c’est un hack’n’slash qui se déguise en action-RPG. Finalement, c’est un Diablo-like un peu moins nerveux. Le côté RPG viendra des compétences à choisir et d’une forteresse à améliorer afin de bénéficier de nouveautés etc. Dans un jeu qui se veut “action”, il y aura donc des moments (espérons courts) de gestion. Ensuite, la licence Warhammer plombe le jeu. Alors oui, cela fera plaisir aux fans, sans doute, mais on préférait voir les développeurs libérés de ce poids historique qu’est cette licence contraignante. Les développeurs nous ont (r)assuré que W40kIM respecterait le lore de Warhammer, qu’ils avaient énormément travaillé ces aspects etc. Personnellement, ça ne me dérangerait pas quelques changements, voire carrément une nouvelle licence, tant que le jeu s’affranchit de ce nom prestigieux mais désuet

W40kIM possède tout de même quelques bonnes idées. L’IA tente systématiquement de se mettre à l’abri si vous foncez sur elle. L’exemple donné mettait en scène l’Inquisiteur, une barrière et des ennemis placés de l’autre côté. Si l’Inquisiteur se déplace de l’autre côté de la barrière, l’IA court se positionner là où était initialement l’Inquisiteur et ainsi rester à l’abri, tout en tirant. Le système semble intéressant, à voir si cela ne casse pas trop le rythme de faire des aller-retours entre deux caisses pour dégommer les ennemis. Les Boss auront des zones d’impacts qu’il sera nécessaire d’abattre afin d’affaiblir ces derniers. Les démembrements seront ainsi visibles et les développeurs nous ont assuré que le jeu serait hyper gore (parce que dans la démo, ce n’était pas le cas vu qu’on était en Allemagne). Il y aura également des phases en véhicule, 9 classes différentes, une tripotée de sorts et compétences etc. etc. Bref, du classique pour un action-RPG. On attendra encore un peu pour le juger.