Ubisoft avait fait sensation à la fin de sa conférence E3 de cette année en annonçant un titre qui sort des sentiers battus : Steep. Du fun, des sports extrêmes, de la glisse entre amis sur de la neige fraîche, tout est là pour rendre la recette pleines de nouvelles saveurs. Enfilez votre combinaison et suivez nous!

steep-ncsa-og-image

Pour calmer le jeu, on va commencer par le négatif : il faut le dire, le jeu ne flatte pas vraiment la rétine d’emblée. Cela  ressemble furieusement à ce qu’on pouvait voir il y a cinq ans ou plus. On peut évidemment se dire qu’il y eu quelques concessions pour permettre au jeu de tourner sans clipping et sans aucun temps de chargement. Mais une fois lancé, plus rien ne nous arrête grâce à un gameplay fluide qui permet d’enchaîner différentes possibilités du titre sans aucun temps d’attente.

161086

En ce qui concerne les points positifs, Steep requiert une certaine précision dans son appréhension. Les différents challenges proposés pour battre vos amis seront définis par votre style, votre vitesse ou encore votre sens du courage. Vous pourrez mordre la poudreuse en pratiquant quatre sports: le snowboard, le ski, le saut en parachute et le wingsuit. Bien que peu nombreuses, ces disciplines sont suffisamment différentes pour diversifier les actions du joueur et briser l’ennui. Il y aura donc plusieurs types de compétitions liés aux sports notamment le snowpark et une course rapide ainsi que le freeride qui consiste à collecter un maximum de points en faisant les plus belles acrobaties. Ajoutez encore à ça un mode freeride et il vous sera ainsi possible de vous balader comme bon vous semble sur la chaîne de montagnes proposée.

Steep amène une brise fraiche sur cette industrie qui a tendance à s’engouffrer dans les mêmes genres. Ubisoft a pris un risque et s’en sort bien. Reste à voir si les promesses seront tenues et si Steep saura rester séduisant après de plus longues phases de jeu.