Porter un chat qui tire des lasers par ses yeux, c’est votre passion ? Cracher des arc-en-ciels vous amuse ? Mais surtout, marcher sur le corps fumant de Justin Belieber, la version alien du célèbre chanteur, vous fait frissonner d’envie ? On a ce qu’il vous faut avec Shooting Stars. 

Shooting-Stars_1

Sortant tout droit de l’esprit taré de Blood Irony, petit studio viennois bien décidé à alimenter le mobile en jeux complètement débiles, Shooting Stars est un rogue like shoot’em’up qui vous met en face d’aliens ayant pris possession de plusieurs corps de célébrités et chargés de dominer l’humanité. Mais c’était sans compter votre exceptionnelle résistance et votre chat qui tire des lasers. Les aliens n’ont qu’à bien se tenir, ça va envoyer du lourd.

Shooting-Stars_3

Il n’y a rien de compliqué dans Shooting Stars, si ce n’est peut-être le dernier boss (et encore). On tire et on évite les boules ennemies. Tout est très fluide et facile, surtout lorsque notre petit personnage se voit aider de différents bonus. Les patterns des ennemis ne changent jamais au fil des parties, rendant la rejouabilité quelque peu superflue. Mais au-delà de ces aspects, Shooting Stars est un bon petit jeu, pas cher et capable d’offrir de bons moments si le jeu en soi n’est pas le but recherché. Typiquement, il est intéressant d’y jouer tout en écoutant une émission ou en ayant un oeil ailleurs.

Le système de jeu comporte deux modes identiques. Il est possible d’y jouer en normal ou de prendre part au défi du jour. Dans ce style de partie, les boss sont aléatoires et une sorte de petite compétition avec les autres joueurs pour savoir qui a réalisé le meilleur score se met en place. Rien de bien folichon.

Shooting Stars se vante un peu trop d’être incroyable alors qu’au final, il n’a pas grand chose à offrir. Si le gameplay est carré, il n’est pas très original ce qui donne à ce shoot’em’up des allures de production facile. Sympathique sans plus, voilà l’expression qui convient peut-être le mieux à Shooting Stars.