Star Citizen

Je ne vous le cache pas, Star Citizen est un projet autant excitant pour moi que dangereux. Fort de son budget de plus de 100 millions de dollars, le jeu de Chris Roberts (ou Mr. Roberts Space Industries) vient de passer en alpha 2.0. Une étape importante mais qui, d’un point de vue personnel, reste totalement floue. Si le fameux module “FPS” est enfin jouable, sachez qu’il n’y a pas grand chose d’autre à faire que de se balader et d’apprendre à piloter son vaisseau, chose quasiment impossible tant il semble nécessaire de maîtriser par cœur toutes les fonctions de votre clavier. C’est dingue comme ce jeu est compliqué à prendre en main. En plus de cela, Star Citizen ne propose aucune indication à l’écran afin d’aider le joueur sur les objectifs, les missions à faire ou l’exploration. On est livré à soi-même sans comprendre les tenants et les aboutissants. Bref, les phases jouables et sociales sont encore très brouillonnes, à l’inverse du rendu graphique qui semble avoir été la priorité de Cloud Imperium Games. Les développeurs ont d’ailleurs dévoilé une vidéo en temps réel d’un atterrissage sur une planète dont le sol est généré de manière procédurale, le tout sans temps de chargement.

J’espère pouvoir vous livrer mes impressions sur cette alpha 2.0 d’ici peu. En attendant, il faudra se contenter de ces magnifiques vidéo.